Qu’est-ce qu’une sciatique ?

Définition :

La sciatique (névralgie sciatique) est une douleur suivant le trajet du nerf sciatique : la douleur part des lombaires basses, descend dans la fesse et à l’arrière de la cuisse le plus souvent, mais elle peut également descendre à l’arrière de la jambe jusque dans le pied.

Causes :

Dans 90% des cas, la névralgie sciatique est due à une hernie discale (protrusion du disque vertébral L4-L5 ou L5-S1 qui vient comprimer le nerf sciatique).

Les autres causes de compression du nerf sont :

  • L’arthrose
  • Une fracture vertébrale
  • Un pincement discal
  • Une sténose du anal rachidien
  • Un processus infectieux ou inflammatoire
  • Tumeur vertébrale

Quelles sont les formes graves ?

Si vous présentez l’un de ces symptômes, allez consulter un médecin en urgence afin qu’il vous redirige vers des spécialistes et qu’il vous prescrive des examens complémentaires

  • Le syndrome de la queue de cheval
  • Une anesthésie en selle
  • Des troubles génito-sphinctériens
  • Incontinence anale
  • Troubles moteurs
  • Paralysie
  • Qu’est-ce qu’une sciatalgie ?

Et la sciatalgie alors ? 

La sciatalgie se traduit par une douleur similaire sur une partie ou la totalité du trajet du nerf sciatique sans que l’on connaisse sur le moment l’origine de la compression nerveuse (exemple elle peut être due à une compression d’un muscle dans lequel passe le nerf sciatique)

Quels sont les traitements pour soulager une sciatique ou une sciatalgie ?

Traitement médical :

Dans un premier temps, votre médecin vous prescrira du repos, des antalgiques, des anti-inflammatoires et des myorelaxants. Mais il y a des risques liés à la prise d’anti-inflammatoires et le traitement peut être assez long (quelques semaines à quelques mois) et il ne traite que les symptômes et non l’origine de la sciatique/sciatalgie.

Si la sciatique/sciatalgie est résistance à ces traitements et devient chronique, votre médecin pourra vous prescrire des infiltrations pour calmer l’inflammation autour du nerf et ainsi soulager la douleur.

Si la douleur résiste encore aux traitements et aux infiltrations, on considérera votre sciatique comme une urgence, et il faudra procéder à un SCANNER ou un IRM pour confirmer la présence d’une hernie discale pouvant être à l’origine d’une sciatique paralysante pouvant devenir irréversible (d’où la nécessité d’une prise en charge rapide).

Traitement ostéopathique :

Votre ostéopathe aura pour mission de trouver l’origine de la douleur sciatique (articulaire, musculaire, dure-mérienne, neurale) par l’anamnèse de début de séance, l’étude de vos examens complémentaires (IRM/SCANNER), des tests cliniques (Lasègue, Slump Test), un examen palpatoire et des tests de mobilité de votre colonne vertébrale et de votre bassin). Ce qui permettra à votre ostéopathe d’établir un plan de traitement afin de soulager votre nerf.

Conseil :

Si la douleur est intense et handicapante, éviter toute activité et préconiser le repos.

Par contre si le mouvement redevient possible, effectuez avec douceur et sans douleur des accroupissements répétés et lents pour remuscler les muscles de votre bassin et de vos membres inférieurs.

 

 

 

 

 

Sciatique/Sciatalgie, quelles sont les prises en charges ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *